Partir en mission humanitaire, les informations utiles à connaitre

Vous souhaitez voyager mais d’une manière différente de vos dernières vacances ? Pourquoi ne pas voyager utile et partir en mission humanitaire ? Ce mode de voyage peut effrayer car ce sont souvent des voyages de longue durée, mais c’est également l’opportunité de voyager autrement. Partir en mission humanitaire permet d’en apprendre réellement sur un pays, ses conditions de vies et surtout d’aider les personnes en difficultés.

Mais alors comment et avec qui partir ? entre tourisme solidaire, bénévolat, volontariat, mission de service civique, les possibilités pour partir en mission humanitaire sont larges ! Evasion-gourmandise vous aide à y voir plus clair.

Les différentes solutions pour travailler dans l’humanitaire 

mission humanitaire

Les multiples options qui s’offrent à vous pour partir en mission humanitaire dépendent principalement de votre profil, c’est-à-dire votre âge et votre parcours professionnel. Si vous possédez une formation dans l’humanitaire beaucoup de choix sont alors possibles. Vous pouvez prétendre à la sortie d’une licence humanitaire à différents postes comme : responsable de projet, chargé de mission en ONG, ou encore coordinateur en mission humanitaire.

En revanche, si vous ne possédez pas de diplôme humanitaire, ne vous inquiétez pas vous avez encore de nombreuses solutions pour partir en voyage humanitaire.

La mission de service civique à l’étranger : Ce type de mission n’est valable que pour les personnes de moins de 26 ans. Le service civique se réalise sur la base du volontariat et peut amener à de multiples missions (développement de projets éducatifs, soutien scolaire dans des orphelinats …). Ce sont des missions de 6 à 12 mois et non rémunérées.

Service Volontaire Européen (SVE) : Le service Volontaire Européen propose le même type de mission que le service civique mais s’adresse cette fois-ci à toutes les personnes ayant entre 18 et 30 ans. Ces missions sont l’occasion de participer à un projet d’intérêt général dans de multiples domaines. Les missions peuvent être relativement courtes (2 mois) ou s’étendre sur une année entière.

Volontariat de Solidarité Internationale (VSI) : Ce mode de voyage humanitaire convient à tous les âges, il vous suffit de prendre contact avec l’une des 25 associations agréées par le ministère des affaires étrangères.

Partir avec une ONG : Enfin dernière possibilité, et la plus répandue, partir dans le cadre d’une mission organisée par une ONG. Avec ce type d’organisation vous aurez de nombreuses possibilités de missions et destinations. Sachez tout de même que vous devrez prendre en charge financièrement tout le voyage : billet d’avion, formalités administratives, Visa, vaccins, assurances …

service civique

Comment préparer son départ en mission humanitaire ?

Encore une fois la préparation de votre départ en mission humanitaire va dépendre de votre profil. Si vous êtes diplômé et que vous possédez au minimum une licence humanitaire, vous aurez toutes les clés en main grâce à votre formation pour partir.

A l’inverse, si vous partez seul avec votre sac à dos, pensez tout d’abord à apprendre la langue du pays dans lequel vous vous rendez ou au minimum, perfectionner votre anglais. Enfin, si vous avez du temps avant de partir, réaliser des stages ou des missions ponctuelles avec des associations françaises vous permettra de vous familiariser avec le domaine de l’humanitaire.

Pensez également à vous renseigner sur tout ce qui concerne les démarches administratives, le financement de votre voyage et les vaccins nécessaires.

Voici donc quelques clés qui vous aideront à y voir plus clair concernant les missions humanitaires.