La Nouvelle-Zélande : un pays riche en culture gastronomique

La Nouvelle-Zélande se trouve au sud-ouest de l’océan Pacifique et qui est composée de deux îles principales. D’une manière générale, il s’agit d’une destination qui est prisée par les aventuriers amateurs de randonnées et des amoureux de la nature. En effet, le pays est surtout connu pour ses paysages volcaniques et ses grands espaces. Toutefois, la Nouvelle-Zélande possède d’autres facettes qui peuvent satisfaire tous les goûts et les envies. Si vous souhaitez effectuer un séjour gastronomique, le pays constitue également une destination parfaite. Voici deux plats néozélandais qui vous donneront un aperçu de la richesse de la culture gastronomique du pays.

 

Le Hangi, un des plats traditionnels de la Nouvelle-Zélande

Un voyage est une excellente occasion de se détendre, de se dépayser et de vivre de nouvelles expériences. Il s’agit également d’une opportunité de connaitre l’histoire et la culture de la destination. Quoi de mieux que découvrir l cuisine pour en savoir davantage dans la culture ? Lors de votre séjour en Nouvelle-Zélande, l’un des plats qu’il vous faudra absolument déguster est le Hangi. Il s’agit d’un plat traditionnel du pays et d’un héritage maoris.

Le Hangi est plus qu’une simple recette ou d’un simple plat, c’est aussi une mode de cuisson à l’ancienne. Pour en déguster, rendez-vous dans la ville de Rotorua, sur l’île du Nord. La ville est réputée pour son activité géothermique et sa culture maorie. Pour la préparation du Hangi, il est nécessaire de creuser dans le sol pour y déposer des roches volcaniques préalablement chauffées et qui sont ensuite recouvertes d’une fine couche de terre.

Les ingrédients du plat (de la viande comme du mouton, du poulet, et des légumes) sont placés dans des paniers puis déposés dans le trou avec des aromates. Après, un linge est déposé par dessus pour servir de couvercle. La cuisson dure en général 3 à 4 heures. Le plat est particulièrement savoureux avec la viande qui est tendre et les légumes qui restent croquants.

 

Le Roasted Lamb : à goûter absolument

Lors d’un séjour dans le pays, ne manquez pas également de goûter le « Roasted Lamb ». La Nouvelle-Zélande compte plus de 40 millions de moutons sur son territoire. Il est donc assez normal que vous en trouviez dans votre assiette. Que ce soit en gigot ou bien en côtelette, la viande de mouton tient une place importante dans l’assiette des Néozélandais. Le « Roasted Lamb » ou l’agneau rôti est l’un des plats préférés des Kiwi. Vous en trouverez de ce fait au menu de presque tous les restaurants du pays.

Il est à noter que le pays exporte la viande de mouton dans le monde entier. Vous en avez déjà surement dégusté, mais vous n’avez pas eu l’occasion de véritablement l’apprécier. En effet, l’agneau qui est cuisiné sur place n’a rien à voir avec les viandes exportées. En effet, la viande et tendre et très succulente. De quoi satisfaire les grands gourmands en voyage en Nouvelle-Zélande. Pour la cuisson, elle est relativement longue. L’agneau est cuit à température moyenne pendant plusieurs heures. Ce qui lui donne son goût exceptionnel. Le rôti d’agneau est en général servi avec une purée de Kumara (une pomme de terre sucrée du pays) et d’autres légumes comme des carottes et des petits pois.