Des trésors de gastronomie à découvrir en Anjou

L’Anjou et plus particulièrement Angers sont régulièrement sur le devant de la scène puisque, chaque année, le classement L’Express positionne la capitale angevine comme l’une des villes de France où il fait bon vivre. Si effectivement, la vie à Angers se fait au doux rythme de la Loire ou de la Maine qui irrigue le territoire, la « douceur angevine » louée au XVIe siècle par le célèbre Joachim Du Bellay est loin d’être usurpée.

Au-delà de la Vallée de la Loire et de ses châteaux, au-delà des paysages ancestraux du bocage, au-delà parcs et jardins qui mettent en valeur tout le savoir-faire des hommes pour le végétal, l’Anjou est également une invitation aux découvertes gastronomiques souvent méconnues. Je vous propose de partir en immersion dans l’univers gourmand de Maine et Loire, de ses vignobles à ses meilleures tables.

Vignobles et caves de l’Anjou

Les amateurs de vin (avec modération évidemment) connaissent à coup sûr l’Anjou, et plus largement le Val de Loire qui proposent une grande diversité de vignes et autant de vins plus intéressants les uns que les autres.

Ainsi, la région d’Angers et de Saumur, on peut trouver des vins rouges du terroirs, des blancs secs ou moelleux ou des vins de fines bulles. 32 appellations au total pour ce seul territoire. Les amateurs de vin moelleux trouveront particulièrement leur compte le long du Layon et de l’Aubance, deux rivières qui donnent leur nom au célèbre vin dont les vignes poussent à flanc de coteaux. Celles et ceux qui préfèrent les vins blancs secs se tourneront plutôt vers le Savennières. Les caves de tuffeau favoriseront l’effervescence des vins de fines bulles tels que le Crémant de Loire ou le Saumur But. Côté rouge, on trouvera d’excellent vin tels comme l’Anjou ou l’Anjou Village. Sans oublier les rosés comme le Cabernet d’Anjou.

En Anjou, un grand nombre de domaines ouvrent régulièrement pour des portes ouvertes et des dégustations découvertes. Les plus grandes maisons, mais aussi des viticulteurs plus petits vous proposeront également de découvrir caves et vignobles tout au long de l’année pour allier randonnées et découvertes gustatives.

La gastronomie méconnue de l’Anjou

Au premier abord, la région angevine n’apparaît par comme une terre de gastronomie comme peu l’être Lyon par exemple. Il existe pourtant une réelle tradition culinaire portée par les produits du terroir de l’Anjou et mise à l’honneur par des chefs et restaurants passionnés.

Les amateurs de viandes et de recette salée apprécieront particulièrement les rillauds, de la poitrine de porc aromatisée et cuite au saindoux ; ou encore les fouées, ou fouaces, une boule de pain que l’on fourre à sa convenance de champignons des caves saumuroises, de rillettes, de mogettes…

Côté desserts, le crémet d’Anjou, un laitage crémeux et mousseux ; ou le pâté aux prunes, une tarte aux prunes reine-claude raviront les palais plus sucrés.

Sans oublier bien-sûr les célèbres liqueurs de fruits et de plantes comme le Cointreau, incontournable liqueur d’écorces d’orange, et les nombreuses liqueurs Giffard et Combier.

Si les vins et spécialités culinaires d’Anjou vous mettent l’eau à la bouche, organisez sans plus attendre votre prochain voyage à Angers et dans sa région.